Faut-il faire des fiches de révision en droit ?

Faut-il faire des fiches de révision en droit ? Encore aujourd'hui, la question continue de faire débat chez les étudiants. Analyses.
fiches de révision

Table des matières

C’est l’une des questions les plus importantes lorsque l’on fait des études de droit. Faut-il ficher ses cours ?

La réponse est simple : cela dépend de vous.

Tous les étudiants n’ont pas le même profil. Certains ont besoin de synthétiser les informations, d’autres préfèrent se rassurer en n’omettant aucun élément du cours. Tout dépend donc de la manière individuelle de travailler.

Dans cet article, nous vous expliquons les points positifs et négatifs aux fiches de révision juridiques ainsi que nos astuces pour être efficace si vous décidez d’en faire !

Les points positifs aux fiches de révision en droit

Voici une liste (non exhaustive) des avantages à faire des fiches de révisions en faculté de droit.

Réduire la longueur du cours à apprendre

C’est la raison principale. Les cours de droit sont particulièrement denses : il n’est pas rare de devoir réviser 600 ou 700 pages de cours magistrat à connaître pour chaque session de partiel.

Bien entendu, il est presque impossible de tout retenir par cœur.

Il peut donc être utile de faire une fiche de droit pour réduire d’un quart voire de la moitié la longueur d’un cours.

300 pages à apprendre, c’est quand même plus facile que 600 !

Ficher permet déjà de faire un premier apprentissage du cours

Ficher, c’est déjà apprendre son cours !

Et c’est normal : en lisant, synthétisant et réécrivant un cours, le cerveau travaille déjà à le mémoriser.

Cela peut aussi vous faire gagner du temps lorsque vous êtes devant votre devoir de droit.

Ainsi, en connaissant parfaitement votre cours, vous gagnez un temps précieux et vous pouvez vous concentrer pour gagner des points en respectant bien la méthodologie de la dissertation juridique et du commentaire d’arrêt.

Ajouter votre code couleur

Certaines personnes ont une mémoire avant tout visuelle. Dans certains cas, il peut alors être plus efficace d’adopter un code couleur pour chaque fiche.

Par exemple, vous pouvez indiquer les notions importantes en rouge, les articles de lois en bleu, la jurisprudence en vert… 

Choisissez le code couleur qui vous convient le mieux, le tout est surtout qu’il soit agréable à l’œil et vous donne envie de lire votre fiche de droit !

Les fiches peuvent être réutilisées plus tard

Par exemple, si vous souhaitez devenir avocat et passer l’examen du CRFPA, vous pouvez d’ores et déjà préparer des fiches en droit des obligations dès la deuxième année de droit.

Cela vous fera gagner un temps précieux lorsque que vous rentrerez, quelques années plus tard, dans la préparation de l’examen du barreau.

Les points négatifs aux fiches de révision en droit

Attention toutefois ! Si les fiches de révision sont mal faîtes, elles peuvent aussi entraîner un certain nombre de points négatifs.

Ficher est (vraiment) chronophage

Vous le savez très certainement : ficher prend du temps.

Or du temps, en faculté de droit, vous n’en avez jamais assez !

Il faut donc trouver un équilibre : cela ne sert à rien d’avoir des fiches parfaites si vous n’avez pas le temps de les apprendre.

Pire : certaines élèves prennent parfois trop de temps pour faire leurs fiches de droit et ne les relisent pas avant les partiels. Le résultat est en général sans appel et se solde par une mauvaise note.

Il est parfois difficile de repérer les notions importantes

Lorsque l’on découvre une matière, il est parfois difficile de savoir de ce qui relève du principal et de l’accessoire, comme disent les juristes.

Résultat : en essayant de comprendre les points qui doivent ou non figurer dans votre fiche de droit, vous perdez encore plus de temps.

Un cercle vicieux peut alors être engendré et vous ne vous concentrez pas assez sur l’apprentissage pur du cours.

Certaines matières ne valent pas la peine d’être fichées

Il faut voir les révisions de partiel de manière stratégique.

Certaines matières mineures ne sont pas très longues et ne méritent pas que vous y passiez un temps excessif.

Nos conseils pour les fiches de révision juridiques

Sans plus attendre, voici nos conseils pour faire de bonnes fiches de droit.

Ne fichez que les matières les plus importantes

Pour trouver un équilibre entre apprentissage efficace et gain de temps, nous vous recommandons de ne ficher que les matières les plus importantes.

Concrètement, cela veut dire ficher entre 2 et 4 matières par semestre, en

Pour rappel, les majeures pour chaque année sont les suivantes :

  • Licence 1 : Introduction au droit et droit constitutionnel
  • Licence 2 : Droit des obligations et droit administratif

Pour la Licence 3, cela dépend des facultés de droit. Dans la plupart d’entre-elles vous pouvez déjà choisir des matières de spécialisation.

Fichez à l’ordinateur

Ce n’est pas une obligation, mais nous vous conseillons de faire des fiches de droit à l’ordinateur plutôt qu’à la main.

Cela permet deux principaux avantages :

  • Ficher à l’ordinateur est beaucoup plus rapide.
  • Les fiches de révision faîte à l’ordinateur sont plus facilement modifiables.

Faîtes vos fiches de droit tout au long de l’année

Il ne sert à rien de faire des fiches de révision à deux semaines des partiels de droit.

Pour être véritablement efficace, il est préférable de ficher de manière régulière pendant toute l’année.

Cela permet à la fois d’apprendre le cours de manière récurrente et d’économiser un temps précieux avant les partiels.

A propos

Lexpedia, c’est des cours de droit et des devoirs corrigés accessibles gratuitement en ligne.

Partagez cet article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp
Rejoignez-nous
Devoirs corrigés récents
small_c_popup.png

Une question ? Besoin d'une information ?

Discutons ensemble

small_c_popup.png

Besoin de s'améliorer en méthodologie ?

Recevez des conseils vidéos

small_c_popup.png

Merci !

Le devoir a été envoyé par mail !